I ♥ New-York ! 8 novembre 2012

La neige n’a pas fondu pendant la nuit et les New-Yorkais s’activent pour dégager les trottoirs, avec une efficacité remarquable.
Les Ugg ont passé une bien mauvaise nuit : poil terne et peau rugueuse, auréoles d’humidité dessinant de larges cernes… Où sont passés les douillets chaussons moelleux tout doux ? Claudia jauge l’étendue des dégâts avec un désespoir palpable ! Allez, j’ai lu que le kit d’entretien vendu par Ugg faisait des miracles…
Elle chausse ses bottes Ash (vous avez compris : ma fille est shoes addict) cloutées à têtes de mort et nous voilà parties pour patiner sur le pont de Brooklyn.
C’est très amusant d’observer les gens se casser la figure et perdre l’équilibre, surtout les touristes japonaises en escarpins à talons et mini-jupe : le pont est tout gelé, mais quelle vue ! J’ai failli perdre mes deux pieds et mes 10 doigts en dessinant par 10 cm de neige et -5 degrés la fabuleuse trame de câbles arachnéens qui soutiennent ce pont emblématique.

Le pont de Brooklyn

Le pont de Brooklyn. Encre et aquarelle.

Après une décongélation express autour d’un chocolat chaud et d’un expresso brûlant dans un salon de thé du Financial District, nous tentons une expéditions punitive pour ma carte bancaire dans le vrai Century : Claudia frise l’évanouissement devant tant de marques et de fringues ! C’est moi qui craque pour un cabas Kipling (la marque au petit singe) vermillon, idéal pour transporter mon bazar graphique.
Déjeuner dans un bar à nouilles, puis direction la boutique Ugg (aaaaaarghhhhhhh) de Soho pour acheter de quoi soigner les précieuses bottes. Je me détends en pensant très fort à Georges C. tout en sirotant un cappuccino de la mort au store Nespresso de Prince Street.
On enchaîne avec une petite perspective à la gouache des façades métalliques de l’Iron District : j’adore !

Soho

Soho. Gouache.

Claudia me harcèle pour acheter des Vans : je n’en crois pas mes oreilles… Trop gentille, j’accepte d’écumer Broadway dans tous les sens avant de jeter l’éponge. Le modèle qu’elle désire est introuvable et mes pieds n’en peuvent plus.
Dîner chez Zante, avant de procéder à la séance “récupération Ugg”.
Vous lirez demain si ça a marché…

3 réflexions au sujet de « I ♥ New-York ! 8 novembre 2012 »

  1. Je rajoute ma voix pour la petite gouache superbe !
    Quant aux chaussures… il te faut un sacré budget quand tu pars en voyage avec ta fille dis donc !
    Bon, nous saurons donc demain si les UGG sont sauvées !

Les commentaires sont fermés.